bête féroce, un an plus tard…

 

Seamless animal print. Beautiful spotted skin pattern on white b

Voilà un an déjà que bête féroce existe. Cette première année fut étonnante, épuisante, enrichissante et jamais, mais jamais, ennuyante.

J’ai réalisé en cours de route que je m’étais lancée en affaires comme je fais des RP, c’est-à-dire à l’instinct. Mais toujours, avec le souci d’apprendre, de tirer des leçons et d’améliorer ma stratégie en cours de route.

Voici 5 leçons de cette première année.

 

La valeur des focus groups

Je suis fervente des remue-méninges qui permettent de s’inspirer de créativités et d’expertises diverses. Ce printemps, j’ai également pu tester l’utilité des « focus groups » alors que nous réalisions une campagne de memes destinée aux ados. Constater à quel point certains de mes référents culturels leurs étaient inconnus tout comme mon ignorance de certains termes populaires a été un choc, mais le focus group nous a permis d’éviter d’avoir l’air complètement ringardes devant un plus large public. Bref, cette expérience m’a ouvert les yeux sur l’importance de tester les messages et les visuels sur les publics cibles lorsque cela est possible.

 

Faire des comm, ça prend du temps!

Alors que je passe ma vie à donner des formations sur les médias sociaux et à encourager mes client·e·s à produire leur propre contenu je dois avouer que j’ai, jusqu’à maintenant, plutôt délaissé ma page Facebook et, pis encore, qu’il m’a fallu un an pour mettre mon site web en ligne. Constater à quel point il est difficile de faire des comm quand on n’est pas payée à temps plein pour faire des comm m’a rendue très empathique envers mes client·e·s qui, souvent, en plus de savoir administrer un organisme, intervenir auprès des gens et faire des représentations politiques doivent apprendre à gérer des médias sociaux ou à prendre la parole dans les médias! Je vous lève mon chapeau!

 

L’importance de clarifier les attentes

J’ai constaté qu’il peut y avoir un décalage entre les objectifs annoncés et les attentes. Sous les objectifs bien terre à terre des client·e·s se cachent souvent des attentes diffuses qui ne sont pas nommées. Ainsi pour éviter des déceptions mais également pour être certaine que nos énergies soient mises au bon endroit, je m’assure désormais de comprendre les espoirs sous-jacents de mes client·e·s, ce qu’ils et elles espèrent accomplir à travers les objectifs identifiés. Il n’y a pas de mal à rêver, mais s’il-vous-plait, tenez-moi au courant!

 

Savoir dire non

Cette année j’ai dû refuser un mandat parce que ce qu’on me demandait de faire me semblait irréaliste et aurait signifié de me mettre en situation d’échec inévitable. Quand on est une jeune entreprise, dire non est difficile mais je ne voudrais jamais laisser croire à quelqu’un·e que je peux sauver la situation quand cela est faux. Ce qui m’amène à lancer ce message à l’univers : de grâce, impliquez les comm avant la dernière minute! Plus j’aurai réfléchi à l’évènement avec vous et plus nous aurons ensemble fait les bons choix en fonction des bons objectifs (et des attentes réelles 😉 ) plus je serai à même de contribuer à son succès et à son rayonnement.

 

Le pouvoir du réseautage

J’ai la chance incommensurable de bénéficier d’un grand réseau de personnes extraordinaires à qui je dois beaucoup du succès de cette première année. C’est une chance, oui, mais une chance sur laquelle on peut influer. Je ne rate jamais une occasion de réseauter et de rencontrer de nouvelles personnes. On apprend tellement à sortir de nos ornières, à parler à des gens aux vécus et expertises différents des nôtres, à militer avec des gens qui partagent nos valeurs et à échanger avec d’autres aux points de vue divergents. Et quelle joie que de mettre en relation des personnes qui gagneraient à se connaitre! Cette passion pour le réseautage, je la partagerai avec vous très bientôt, à travers une nouvelle formation… À surveiller !

 

Sur ce, je me souhaite une autre belle année, avec des client·e·s extraordinaires, des causes à faire connaitre toutes plus justes les unes que les autres et encore beaucoup de leçons à tirer, de trucs à apprendre, de cordes à ajouter à mon arc!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *